Michel Saloff Coste, Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?

11h00-11h30 Michel Saloff Coste, Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?: Chers amis, Le Club de Budapest France a le plaisir de vous convier à la douzième journée de l’Université Intégrale, sur le thème : « Société et…

Michel Saloff Coste, Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?

Source

0
(0)

11h00-11h30 Michel Saloff Coste, Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?:

Chers amis,

Le Club de Budapest France a le plaisir de vous convier à la douzième journée de l’Université Intégrale, sur le thème :

« Société et politiques intégrales »
Participation exceptionnelle D’Ervin Laszlo,
Débats sur le nouveau Pacte civique
Présentation pour la première fois en France du parti « Politique Intégrale Suisse »

Mardi 24 mai 2011
de 8h30 à 18h00

Forum 104
104 rue de Vaugirard, 75006 Paris
Métro Montparnasse, Duroc ou St Placide


Après les 30 glorieuses qui se fracassent à la fin des années 70 sur le premier choc pétrolier, nous avons connu 30 ans durant lesquelles nous nous sommes enfoncés de plus en plus profondément dans une crise économique, sociale et écologique.

Economique car la démographie bute déjà sur les limites de la planète.
Sociale car les inégalités sont en train de redevenir ce qu’elles étaient au XIXème siècle.
Enfin écologique avec la mise à mal de la biodiversité et le réchauffement planétaire.

La droite dans sa volonté de libérer l’initiative reste enfermée dans une idéologie néo libérale trop peu sensible à la dislocation sociale et à la grave crise écologique. Elle s’accroche à une croissance inaltérable des économies des pays développés comme seul moteur du développement sans proposer de véritable solution à la crise économique et sociale.

La gauche a épousé les luttes des minorités vers plus de liberté mais a laissé se déliter l’ancien contrat social sans en proposer de nouveau. La classe moyenne en ressort aujourd’hui précarisée et appauvrie, tandis que la misère engloutit les plus pauvres.

Les écologistes depuis 30 ans n’ont cessé d’alerter les populations sur les risques du développement industriel et les limites intrinsèques de la planète. Défenseurs des espèces en voie de disparition ils ont quelques difficultés a proposer un projet économique et social crédible, enthousiasmant et convaincant pour les êtres humains ! L’importance croissante et réelle des problèmes écologiques, tout en leur donnant une légitimité renouvelée, les a confronté toujours plus à leurs lacunes en terme de projet sociétal.

Les forces politiques qu’elles soient de droite, de gauche ou même écologiques sont restées dans une grande mesure enfermées dans une vision réductionniste et mécaniste. Cependant la crise actuelle remet en cause ces bases même de notre pensée. Einstein explique très bien cette problématique lorsqu’il souligne qu’on ne peut résoudre un problème à l’intérieur même du système de pensée qui l’a produit.

La crise systémique sociétale que nous traversons est structurelle. Aucune des traditionnelles « recettes politiques » que nous connaissons déjà (libéralisation des marchés, redistribution sociale, préservation marginale de la nature) ne peuvent répondre à l’ampleur de la problématique.

Nous avons besoin d’une nouvelle épistémologie politique, basée sur les recherches transdisciplinaires les plus avancées en philosophie, sciences économiques, sociales et technologiques, à partir de l’approche systémique, holistique et intégrale.

Nous pouvons imaginer un nouveau système économique, social et écologique qui articule le long moyen et court terme de manière vertueuse ; un espace cognitif où science, art et spiritualité aient leur place dans une véritable culture laïque et intégrale du développement humain. Tel est le projet d’une véritable politique de civilisation.

Comment dépasser nos peurs pour repenser un nouvel imaginaire politique ?

Quelle politique pour une nouvelle civilisation ?
Comment peut s’organiser une gouvernance planétaire dans le nouveau paradigme ?
Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?
Quelles sont les conditions d’une démocratie intégrale ou comment aller plus loin dans la démocratie ?
Pourquoi développer un nouveau pacte civique ?
Comment ouvrir un espace de dialogue entre les peuples et les civilisations ?

L’Université Intégrale, qui a pour vocation d’accompagner et de stimuler ces mutations, est heureuse de vous présenter ces initiatives et ces nouveaux acteurs qui élaborent la société et la politique de demain.
Pour répondre à ces questions, nous avons aurons la joie d’accueillir des personnalités exceptionnelles telles qu’Ervin Laszlo, président fondateur du Club de budapest, et Edgar Morin, Membre d’honneur du Club de Budapest.

Cette journée a été conçue et réalisée par Carine Dartiguepeyrou, Michel Saloff Coste, Bénédicte Fumey et Caroline Guidetti du Club de Budapest France.

Veuillez trouver ci-dessous :
– le programme de la journée
– la liste des intervenants
– les modalités d’inscription

Programme
8h30 : Accueil musical

9h00-9h15 : Introduction à la journée par Bénédicte Fumey, Comment dépasser nos peurs pour repenser un nouvel imaginaire politique ?

9h15-9h45 : Carine Dartiguepeyrou, Quelle politique pour une nouvelle civilisation ?

9h45-10h30 : Ervin Laszlo, Comment organiser une gouvernance planétaire dans le nouveau paradigme ?

10h30-10h45 : Pause

10h45-11h00 : Musique Karine Helbert, Cristal Baschet

11h00-11h30 Michel Saloff Coste, Comment créer une nouvelle civilisation au niveau planétaire ?:

11h30 – 11h40 : Alain Gauthier vers un leadership intégrale pour ouvrir « la voie »

11h40-12h15 : Edgar Morin (sous réserve), « La voie ».

12h15-13h00 : Débat avec les intervenants du matin, le groupe de jeunes animé par Caroline Guidetti.

13h00-14h00 : Déjeuner bio et végétarien

14h00-16h00 : Table ronde Quelles sont les conditions d’une démocratie intégrale ou comment aller plus loin dans la démocratie ? : Marc Luyckx Ghisi, Alexandre Burnand, Francis Jutand, Jo Spiegel, Alain Dolium, animé par Carine Dartiguepeyrou et Bénédicte Fumey.

16h00-16h15 Pause

16h15-16h30 Musique Karine Helbert, Cristal Baschet

16h30-17h00 : Table ronde Pourquoi développer un nouveau Pacte civique ? : Jean Claude Deveze, Jean Baptiste de Foucauld, animé par Carine Dartiguepeyrou et Bénédicte Fumey.

17h00-18h00 : Table ronde le regard des jeunes sur la journée et les pistes porteuses d’avenir évoquées au cours de la journée : Charlène le Nué, Thierry Legauffre, Koceïla Chougar, Nathan Pamart, Emma Bernard, Granger Alison, Flore Béduneau, animé par Bénédicte Fumey et Michel Saloff Coste.

17h50 : Conclusion et présentation de l’actualité du Club de Budapest et des prochaines universités intégrales avec l’ensemble du comité exécutif du Club de Budapest en France.

18h00 : Fin de la journée

Eric Grelet, dessinateur, croquera avec humour ses analyses et commentaires des différents interventions.
Sylvie Lefranc, masseuse sera présente tout au long de la journée pour notre bien-être.
Et Karine Helbert pour les respirations musicales

Présentation des intervenants
Alexandre Burnand : co-fondateur et membre actif du nouveau parti politique et mouvement Politique Intégrale Suisse, basé sur la philosophie intégrale et le processus de changements profonds en cours allant de la conscience individuelle aux structures collectives. http://www.politique-integrale.ch/ Alexandre est politologue de formation, spécialisé dans les politiques publiques et l’action des collectivités locales en matière de développement durable, ainsi que dans la gouvernance participative et la promotion de la santé, domaines pour lesquels il a travaillé comme chef de projets au sein de l’ONG suisse Equiterre en partenariat avec les organes publics. Sa motivation est le développement d’une approche plus globale, qualitative et transdisciplinaire dans les secteurs public et privé, intégrant la perspective du bien-être humain et de l’émergence d’une nouvelle conscience planétaire.

Carine Dartiguepeyrou : présidente du Club de Budapest France, prospectiviste et consultante en stratégie. Elle est docteur en sciences politiques (Université de la Sorbonne), a obtenu son Master en économie politique internationale à la London School of Economics et un DEA à Sciences Po Paris. Elle a contribué à un certain nombre de livres dont récemment le collectif Prospective d’un monde en mutation (L’harmattan Prospective, 2010) et Visions de femmes DRH sur un monde en pleine transformation (avec Edgard Added et Wilfrid Raffard, Pearson 2011).

Jean-Claude Deveze : secrétaire générale de Démocratie&Spiritualité http://www.democratie-spiritualite.org/, coordinateur central du Pacte civique www.pacte-civique.org

Alain Dolium : président co-fondateur du « Do Thank » Echelle humaine incubateur à expérimentations, véritable fabrique transpartisane de bonnes pratiques économiques et sociales. Lancé en décembre 2011 à l’Assemblée Nationale avec une classe créative de 60 personnes, Echelle Humaine présentera ses premières expérimentations en juin 2011. Formé à la Stratégie d’entreprise et aux Marchés Financiers Alain est diplômé de Sup De Co Amiens et du HEC Montréal. Ex membre des comités de direction de DHL Express France et de CBS France. Actuel Président co-fondateur du groupe OBAD, société de technologies mobiles en France et aux USA.

Jean-Baptiste de Foucauld : président de Démocratie&Spiritualité, initiateur du Pacte civique et fondateur de Solidarité Nationale contre le Chômage, membre d’honneur du Club de Budapest France, www. www.democratie-spiritualite.org

Bénédicte Fumey : membre exécutif du Club de Budapest France, issue de formations en management et sciences-po Paris (MBA), elle a un parcours de cadre international en marketing et stratégie dans les TIC. Passionnée par le développement soutenable de la civilisation humaine, elle mène depuis plusieurs années des recherches concernant les mutations sociétales en cours, notamment en économie et en politique ;

Alain Gauthier : Diplômé d’H.E.C. et M.B.A. Stanford, il a servi depuis plus de 40 ans une grande variété d’organisations en Europe, aux Etats Unis, au Japon et en Afrique. Il a d’abord travaillé comme consultant senior chez McKinsey en Europe, puis comme associé d’une firme de conseil parisienne, puis comme professeur de politique générale à lEM Lyon. Il centre actuellement son activité d’auteur, de consultant, d’animateur, d’éducateur et de coach sur le développement des leaders, des équipes dirigeantes et du leadership réparti comme préalable à une transformation de leur organisation et de la société. Il est actuellement Executive Director de Core Leadership Development à Oakland, Californie, Directeur Associé de BEA Partners à Paris et Fondateur du Global Transforming Ensemble. Il a aussi adapté en français trois livres de Peter Senge La Cinquième Discipline, Le Guide de Terrain et La Danse du Changement

Caroline Guidetti : co-fondatrice du Club de Budapest France, enseignante en développement durable et journaliste (émission Ressources sur la radio Ici et Maintenant). Caroline explore les liens entre le développement durable et le développement de la personne (sciences cognitives, thérapie, spiritualité), vers une « Evolution désirable ».

Eric Grelet : dessinateur. Eric est co-animateur de nos journées de l’Université intégrale.

Francis Jutand : directeur scientifique de l’Institut Télécom, membre créatif du Club de Budapest France.

Ervin Laszlo : président et fondateur du Club de Budapest International, initiateur de Worldshilft Alliance, www.clubofbudapest.org, www.wordshift2012.org. Il est l’auteur de nombreux livres dont récemment Worldshift 2012 et son autobiographie Simply Genius, and other tales about my life (2011).

Sylvie Lefranc : masseuse ayurvédique, fondatrice de « Chandrakanti Tara-Massages ayurvédiques », ancienne Chargée de mission au ministère de l’Ecologie. Elle sera présente et disponible tout au long de la journée pour ceux qui souhaitent être massés.

Marc Luyckx Ghisi : a étudié les mathématiques, la philosophie et la théologie. Après un parcours qui l’a conduit en Italie, au Brésil et aux E.U., il a été pendant près de dix ans, conseiller des Présidents Delors et Santer à la « Cellule de Prospective » de la Commission Européenne à Bruxelles. Il s’y est occupé du sens de la construction européenne, et de ses dimensions éthiques, culturelles, religieuses et politiques, dans le contexte du changement de société. Il est maintenant Doyen de la Cotrugli Business Academy à Zagreb Croatie ; il est aussi Membre du Conseil International d’Auroville en Inde du Sud. Après la publication d’un premier livre en 2001 « Au-delà de la modernité du patriarcat et du capitalisme, la société réenchantée », Il est également auteur d’un dernier ouvrage avec François Lemarchand «Surgissement d’un nouveau monde – Valeurs, vision, économie, politique… tout change

Edgar Morin (sous réserve) : sociologue de renommée internationale, chercheur et auteur de nombreux ouvrages dont le plus récent La voie (Fayard, 2011). Il est membre d’Honneur du Club de Budapest International et a contribué en 2010 à l’ouvrage collectif Prospective d’un monde en mutation (L’harmattan Prospective 2010).

Michel Saloff-Coste : co-fondateur du Club de Budapest France et initiateur des journées de l’Université intégrale, chercheur, peintre, consultant. Auteur de nombreux livres dont « Le management du 3ème millénaire » (2008 pour la dernière édition), « Trouver son génie » (2005) et « Le dirigeant du 3ème millénaire » (2006), http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Saloff-Coste.

Jo Spiegel : Maire de Kingersheim depuis 1989 et Conseiller général du Haut-Rhin depuis 1988. Il est également Président délégué de Mulhouse Alsace Agglomération depuis 2010 ou il est en charge de l’animation du Projet, du développement durable et du Plan Climat. Il fut également Conseiller régional d’Alsace de 1986 à 1998.
Il est par ailleurs Secrétaire national de l’Assemblée des Communautés de France et Président du Réseau métropolitain Rhin-Rhône. Par ailleurs il a rejoint l’association Démocratie et Spiritualité en 1997 et intervient à de nombreuses conférences sur les thèmes en lien avec la démocratie d’élaboration et le développement durable

Table ronde « vision des jeunes concernant l’avènement une société intégrale »

Thierry Legauffre : Président-fondateur de l’Arcadie de Paris, membre de “la Nouvelle Arcadie” (la fédération des cafés citoyens) dont l’objectif est le développement d’espaces de débat non-partisans permettant à tous les citoyens de se réapproprier la chose publique pour construire ensemble la société de demain. Diplômé en sciences politiques et management de l’innovation, il travaille actuellement sur le développement d’un nouveau type d’espace de débat à même de rassembler une masse critique suffisante pour transformer la société, et sur l’élaboration d’un projet politique de transition devant permettre le passage du système actuel à un monde dont le but et la devise seraient, selon Henri Laborit, « connaissance, conscience, imagination ».
Objet d’intervention :
Quel(s) levier(s) politiques, économiques, juridiques, éducatifs, monétaires ou autres sont/pourraient être à notre disposition pour permettre une transition du système actuel à un monde plus conforme aux aspirations du pacte civique ou à la vision qui sera exposée le 24 mai ?

Charlène Le nué : Présidente de l’Arcadie de Gournay sur Marne, rattachée à la fédération de cafés citoyens, La Nouvelle Arcadie, dont l’objectif est de développer des espaces de débat non partisans à destination des citoyens, elle gère un café citoyen et un « goûter citoyen » : espace de débat à destination des enfants afin que ceux-ci développent leur esprit critique et soient acteurs de la société de demain. Titulaire d’un master en gestion de l’information, elle travaille actuellement sur les problématiques de Knowledge Management (capitalisation et diffusion de l’information, transmission de savoir, gestion de l’expertise, collaboration) dans un grand groupe français.
Objet d’intervention :
repenser le travail en faisant le lien avec le concept sous-jacent présent dans toute l’œuvre d’Edgar Morin : « la poésie de la vie ».

Koceïla Chougar : 25 ans, entrepreneur et consultant en intelligence collaborative. Il a commencé par étudier les mathématiques, la biologie et les neurosciences. Son parcours l’a conduit aux techniques du développement personnel, social et professionnel. Attaché aux sujets du partage de la valeur, du sens et de l’éthique, il s’est dirigé vers une école de commerce pouvant lui offrir la possibilité de concrétiser ses projets.
Objet d’intervention :
Quels intérêts notre société aurait-elle à se nourrir de l’augmentation de l’optimisme, de la Connaissance et de la responsabilité personnelle ?

Emma Bernard. 21 ans. Comédienne, metteur en scène et étudiante en études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle.
Objet de l’intervention :
Comment créer la dynamique populaire nécessaire à l’épanouissement d’un mouvement révolutionnaire ? La question de la fédération. Les arts comme moyens actifs. Quelle(s) révolution(s) pour quelle finalité ?

Nathan Pamart : 21 ans. Il a créé avec des amis le Social Workshop, un stimulateur de projets d’entrepreneuriat social. Ils organisent des concours de créativité dans lesquels se rencontrent des étudiants, des acteurs de terrain et des chercheurs en sciences sociales, pour apporter des innovations sociales.
Objet d’intervention :
Spontané : exprimer mon point de vue sur ce qui aura été exprimé…!

Granger Alison : 21 ans, étudiante en Troisième année de Journalisme à l’Institut International de Paris. Photographe. Expérience de 7 mois en Amérique Latine.
Objet d’intervention :
Mettre en lumière “mon rôle” dans cette grande transition. Celle d’interroger la conscience collective pour un nouveau regard sur le monde grâce à nos échanges, nos arts, nos créations communes. Retrouver l’unité de l’humanité en développant la fraternité entre les hommes par le partage et la coopération.

Flore Béduneau : jeune diplômée d’école de commerce. Après une expérience professionnelle dans une grande entreprise d’aéronautique puis dans une start-up en innovation industrielle (véhicules électriques), elle s’est réorientée dans la transition vers un nouveau système éducatif. Actuellement, elle est investie dans des projets associatifs liés au renouveau de l’éducation (bénévole association Starting-Block, membre du comité d’organisation d’EmAne international) mais aussi dans des projets plus globaux de création d’un microcosme d’une société fondée sur la coopération et la solidarité plutôt que la concurrence et la compétition.
Objet d’intervention:
Une autre éducation est possible, où les enfants s’épanouissent. Des alternatives à l’école traditionnelle existent déjà en France et ailleurs dans le monde. Comment faire émerger cette prise de conscience afin que ces écoles alternatives ne soient plus des établissements privés et marginalisés mais au contraire des établissements publics et ouvert à tous ?

________

Modalités d’inscription
Tarifs :
Particuliers : 150 € (100 € pour une inscription avant le 1 mai 2011)
Entreprises : 300€ (200€ pour une inscription avant le 1 mai 2011)
Ce budget intègre le repas bio végétarien. Des bourses et des prix préférentiels sont envisageables (étudiants, personnes en difficulté financière). Nous vous invitons à nous écrire pour que nous étudiions cela ensemble.
Les recettes des journées servent à couvrir les frais (réservations de salle, nourriture, coûts d’organisation)

Pour vous inscrire :
Envoyez votre règlement par chèque, à l’ordre du “Club de Budapest”, accompagné de vos noms, adresse mail et coordonnées postales à l’adresse suivante :
André COPIN, 51 bis Avenue des Boulards 45500 GIEN
En parallèle, il est nécessaire d’envoyer un mail de confirmation d’inscription à : universite.integrale@gmail.com
Si vous souhaitez être référencé(e) sur le blog de l’Université Intégrale : http://www.universite-integrale.org, nous vous invitons à joindre à votre mail de confirmation votre courte biographie (15 lignes max), avec une photo.

Bien cordialement,
Le Club de Budapest France
contact@clubdebudapest.org
http://clubdebudapest.org

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos actualités, merci de nous envoyer un mail avec la mention “désinscription”.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

As you found this post useful...

Follow us on social media!

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *